Soin de la dépression

Soigner la dépression

La dépression est une maladie nerveuse causée par un dérèglement de l’humeur et qui entraîne une grande tristesse. Ses causes sont nombreuses. Elles peuvent provenir de l’environnement familial ou social ou à des paramètres biologiques ou psychologiques. Les traitements essaient de prendre en compte tous ces facteurs mais malheureusement, il n’y a pas de remède miracle.

Les antidépresseurs :

On en trouve une trentaine sur le marché actuellement. Leur action se porte sur une ou plusieurs molécules responsables de la communication entre les cellules nerveuses du cerveau. La sérotonine, la noradrénaline et la dopamine sont les substances qui régulent l’humeur. Le thérapeute choisit le remède qui conjugue le mécanisme actif le plus adapté et les effets indésirables les moins pénibles.

La psychothérapie :

Elle s’appuie sur l’écoute du malade, sur l’indulgence et sur le non-jugement du thérapeute. La psychothérapie permet de mieux gérer la dépression et d’en diminuer les symptômes, voire de l’éradiquer. Suivant l’état du patient et le degré de sa maladie, plusieurs séances doivent être réalisées. La psychothérapie dépasse les simples échanges verbaux. Elle est pratiquée par les psychiatres et les psychologues. Ils proposent des méthodes diverses d’intervention : exercices individuels, reformulation des problématiques rencontrées et interprétations. Le traitement peut être complété par la pratique régulière d’une activité physique. La nutrition joue également un rôle important et une supplémentation en omégas 3 peut améliorer l’état d’un dépressif.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) :

Cette thérapie est parfois envisagée parallèlement à la prise d’antidépresseurs. Son but est l’analyse des situations et des symptômes qui entourent la dépression. Le psychologue remarque les pensées négatives et dévalorisantes telles les angoisses et les phobies du patient. A l’aide d’une grille d’analyse, le malade fait un travail sur les sentiments négatifs qui l’accablent. Des tâches lui sont fixées par son thérapeute afin qu’il apprenne à avoir une vision différente de sa situation et qu’il parvienne à se libérer, peu à peu, de son état dépressif. Au fil des séances, le malade parvient à cerner ses problèmes. Les TCC apportent des progrès de façon rapide et rendent les malades moins sensibles à la dépression.

Autres thérapies :

La luminothérapie est une thérapie efficace pour la dépression saisonnière due au manque de lumière pendant l’hiver.

Les électrochocs, pratiqués sous anesthésie générale, soignent les dépressions sévères. Utilisés pendant une très courte période, ils ont une action efficace sur le cerveau.

L’hospitalisation est parfois la seule solution pour préserver un malade de son environnement familial et le prendre en charge de façon profitable.

Le millepertuis :

Cette plante possède des vertus antidépressives reconnues. Elle est vendue sans ordonnance mais peut interférer avec d’autres médicaments contre la dépression. Il est donc préférable de se faire conseiller par un professionnel avant de l’utiliser.